I. Objectif de l'article

Le principal objectif de ce tutoriel sur Illustrator CS4 est d'apprendre à faire simplement des objets (ou formes) avec de l'effet « glow ». Mais qu'est-ce que glow ? Simple, c'est un effet qui permet d'appliquer à une forme une certaine fausse 3D avec de la couleur, de l'illumination et du reflet. On peut souvent en voir sur des sites web (à la norme web 2.0) ou simplement dans des illustrations.

Le but final est de créer ce type de formes :

Image non disponible

Durant la création de nos formes, nous verrons comment faire :

  • Créer de simples formes;
  • Appliquer de la couleur aux objets;
  • Utiliser des calques;
  • Appliquer de dégradés;
  • Utiliser la transparence avec un masque d'opacité;
  • Effectuer un maillage de l'objet

II. Premier jet : la bille

Pour notre premier exemple de création, nous allons prendre une forme simple : une bille. Une bille est un bon début pour commencer dans le monde du vectoriel, car on part d'une forme simple - un cercle - pour arriver à une forme plus complexe, comme ce que l'on cherche à faire - une bille. Mais pourquoi une bille ? C'est simple, imaginez une bille de couleur bleu ou rouge, mettez-la sur une table et près d'une source de lumière. Maintenant, que voyez-vous ?

On voit une sorte de sphère ronde, de couleur, avec une transparence qui garde la lumière en son centre de la forme. On peut aussi voir une ombre portée à l'opposé de la source de lumière. Essayons de le porter sous Illustrator.

II-A. Préparation du plan de travail

Pour cette partie on va établir un plan de travail simple, on va travailler sur du 800x600. En effet, il n'est pas nécessaire de choisir une résolution trop grande pour ne pas gâcher de la place inutilement. Bien sûr, cela dépend aussi de la taille finale du dessin prévu, mais pour ce tutoriel nous allons nous concentrer sur la résolution de base 800x600.

Image non disponible



Reprenez simplement les mêmes valeurs que l'exemple affiché ci-dessus puis cliquez sur OK...

Image non disponible



... pour faire apparaître notre plan de travail par défaut. Nous voilà prêts pour nous lancer dans la création de notre bille.

II-B. 1ère étape : la création de la forme

Pour commencer, nous allons faire la forme du cercle de base, par exemple en rouge, avec un fond de la même couleur. Donc, commençons par prendre l'outil ellipse qui se trouve dans la barre d'outils sur l'outil rectangle (laissez appuyer sur l'outil rectangle pour faire apparaître les autres outils du même style comme le montre l'image ci-dessous à gauche).

Image non disponible Image non disponible

Il est possible de détacher la barre d'outils des formes en mettant le pointeur de la souris sur la barre verticale comme le montre la flèche rouge ci-dessus pour afficher cette fameuse barre.

Une fois l'outil ellipse sélectionné, dessinez un cercle d'une grandeur de la moitié de la page comme le montre l'image ci-dessous.

Image non disponible

Si vous n'arrivez pas à faire un cercle parfait, vous pouvez toujours appuyer sur les touches ALT et SHIFT en même temps. En effet, la touche ALT permet de dessiner le cercle à partir de son centre et la touche SHIFT permet de dessiner un cercle parfait (non elliptique) en limitant le redimensionnement.

Une fois le cercle créé on va colorier en rouge le contour ainsi que le fond. Pour le faire, il suffit simplement d'aller dans la fenêtre "Aspect" qui se trouve à droite comme le montre l'image ci-dessous :

Image non disponible

Ce qui nous donne un grand cercle rouge sur la page. Certains vont dire qu'il y a une grande ressemblance avec le drapeau du Japon, mais même si cela y ressemble ce n'est pas le but de ce tutoriel.

Image non disponible

II-C. 2e étape : mise en place d'un reflet interne

La prochaine étape consistera à créer l'illumination interne de la bille. Pour commencer, choisissez l'outil "filet" dans la barre d'outils.

Image non disponible



L'outil "Filet" permet de définir des maillages sur l'objet en question. Le maillage est un terme très connu pour les personnes venant du monde de la modélisation 3D. Pour les autres, on va expliquer ce qu'est exactement un maillage.

Un maillage est formé de multiples traits et de points à l'intérieur de l'objet, en l'occurrence de notre cercle si on prend notre exemple. Chaque point, chaque trait peuvent être modifiés en taille, en couleur ou en effet. Ils peuvent être déplacés pour appliquer les changements ailleurs sur la forme.

Pour revenir à notre exemple, on va appliquer ensemble la mise en place du maillage. Donc après avoir sélectionné l'outil "filet" cliquer une fois en bas à gauche du cercle pour créer le premier point de maillage, comme le montre l'image ci-dessous :

Image non disponible



Là, nous avons fait notre première maille dans notre cercle, rien de bien compliqué. Maintenant, il est temps de faire un second point de maillage dans le cercle. Placez-le simplement sur la ligne horizontale symétriquement par rapport au premier sur le coté droit du cercle comme le montre l'image ci-dessous.

Image non disponible



Pour finir avec le maillage, mettez un dernier point au centre des 2 points créés précédemment et bien sûr en restant sur la ligne horizontale comme le montre l'image ci-dessous.

Image non disponible



Si jamais vous n'avez pas le 3e point de maillage au centre ce n'est pas grave, au pire vous pouvez toujours le bouger par la suite. En attendant, nous avons fini le maillage de notre cercle. Appliquons maintenant une couleur rouge dé-saturé sur le point du centre.

Dans un premier temps, sélectionnez la flèche blanche dans la barre d'outils. Celle-ci permet en effet de choisir les points directement à traiter.

Image non disponible



Sélectionnez le point du centre et mettez les valeurs RGB dans la fenêtre couleur à droite comme sur l'image ci-dessous.

Image non disponible



Cela donnera une teinte orangé dans la bille et un faux semblant de 3D à notre cercle.

Image non disponible

L'utilisation du maillage permet par exemple de colorier une certaine partie de l'objet comme on a pu le voir avec notre bille. Dans notre cas, on vient simplement de mettre de la couleur au point du milieu qui sera répartie entre les 2 axes symétriques à gauche et à droite. Si par exemple, vous voulez agrandir la zone de couleur, il vous suffira simplement de déplacer les points des axes symétriques vers l'extérieur.

II-D. Création du reflet

Comme toute matière en verre, une fois exposée à une source de lumière, la bille renvoie un certain reflet de la lumière sur la surface de la bille. Le reflet peut être différent selon la source de lumière. Nous allons en voir 2 versions :

  • Source de lumière proche
  • Source de lumière lointaine

II-D-1. Création d'un calque

On a fait jusqu'à présent des opérations plutôt simples qui ne nécessitent pas trop de manipulation sur l'objet. Mais pour la suite, la création du reflet, il serait impensable de travailler directement sur l'objet. En effet, comme dit dans le précédent article (lien), l'application de calques apporte beaucoup d'avantages et très peu d'inconvénients.

Créons maintenant notre premier calque qui accueillera le reflet. Pour cela, aller sur la fenêtre calque et appuyer sur le bouton "nouveau calque" comme le montre l'image ci-dessous.

Image non disponible



Après avoir créé notre second calque il serait bien de les renommer pour pouvoir s'y retrouver facilement. Commençons par notre premier calque en lui donnant le nom "bille". Pour renommer, double cliquez simplement sur "Calque 1".

Image non disponible



Sur la fenêtre d'options du calque, ne changer que le nom du calque et laisser les options par défaut validées par le bouton OK. Maintenant, double cliquez sur le second calque et donnez-lui le nom de "reflet lointain".

Image non disponible



Pour les options de ce calque, on va laisser telles quelles à une seule différence prês, la couleur du calque. La couleur rouge pourrait se confondre avec notre objet et donc il serait judicieux de la modifier. Nous avons déjà un calque bleu pour la forme de notre objet, donc on évitera de le mettre en bleu. Choisissez simplement la couleur vert foncé, comme le montre la figure ci-dessous.

Pour la suite, validez avec le bouton OK.

Le choix de la bonne couleur est primordial pour les calques. Elle permet de retrouver facilement le calque en question et d'y voir mieux sur l'ensemble des calques.

Image non disponible



Une fois validé, voyons ensemble en détails la fenêtre des calques en bas à droite :

Image non disponible
  1. Cette option sous forme d'un oeil, permet simplement de spécifier si le calque est visible ou non sur notre plan de travail. Si vous voyez un oeil, le calque sera visible.
  2. Cet emplacement est réservé pour le cadenas, cela signifie simplement que si le cadenas est affiché il vous sera impossible de modifier ou créer quoi que ce soit sur le calque en question.
  3. La couleur du calque, comme dit précédemment, représente un visuel pour que l'utilisateur puisse retrouver les différents calques sur le plan de travail.
  4. Le sélecteur de calque : permet de sélectionner un ou plusieurs calques pour divers travaux sur ces derniers.
  5. Cette partie montre simplement le nom du calque et une petite "preview" du contenu du calque. À noter que le calque en surbrillance est le calque sélectionné (si d'autres calques ne le sont pas (voir point 4)).

II-D-2. Création d'un reflet lointain

Sur le calque "reflet lointain", nous allons créer un cercle de remplissage blanc et sans bordure au-dessus de notre objet avec une taille un brin inférieur à la taille de ce dernier.

Attention à avoir sélectionné le bon calque avant, à savoir "reflet lointain". Pour rappel, un calque sélectionné est en surbrillance dans la fenêtre des calques.

Comme le montre l'image ci-dessous, nous voyons bien un cercle blanc sur notre objet rouge.

Image non disponible



Bien sûr, nous n'allons pas rentrer dans les détails de la création de ce cercle, car ce sont les bases de la création vectorielle et, de plus, on l'a déjà vu auparavant.

II-D-2-a. Modelage du cercle blanc

Pour avoir un reflet plus ou moins réaliste, nous n'avons besoin que de la moitié du cercle. Pour réaliser la découpe, nous allons créer un rectangle sur le cercle et utiliser les outils du pathfinder. Mais commençons par dessiner un rectangle comme le montre l'image ci-dessous :

Image non disponible



La couleur du rectangle n'a pas d'importance, car il nous sert uniquement là de support pour la découpe. Donc si votre rectangle est blanc à la base, vous pouvez le mettre dans une couleur plus foncée pour pouvoir le distinguer facilement.

Nous allons maintenant couper le cercle grâce aux outils pathfinder. Ces outils sont prévus pour faire des opérations simples comme ajouter, supprimer, différence, etc. Si vous ne voyez pas la fenêtre pathfinder, c'est normal, car ce n'est pas une fenêtre standard. Pour l'afficher, il vous suffit de sélectionner pathfinder dans le menu fenêtre.

Image non disponible



Pour ce tutoriel on va surtout s'intéresser aux modes de la forme. Les outils "pathfinders" sont des versions plus élaborées des outils de modes de forme.

Passons à une brève explication, de gauche à droite pour les outils de modes de forme :

Addition Permet aux deux formes sélectionnées de s'additionner en ne faisant qu'une forme. Image non disponible
Soustraction Soustrait la forme du dessus sur la forme du dessous. Image non disponible
Intersection Permet d'obtenir la forme commune aux deux formes, sur le chevauchement. Image non disponible
Exclusion L'exclusion permet d'obtenir l'inverse de l'intersection, à savoir, l'addition des deux formes moins la partie centrale en chevauchement. Image non disponible



Revenons maintenant à notre projet en soustrayant simplement le cercle blanc du rectangle grâce à la commande pathfinder soustraire, comme le montre le résultat sur l'image ci-dessous :

Image non disponible



Maintenant, on va simplement affiner la forme du demi-cercle blanc en arrondissant la base pour rendre le reflet plus réaliste du côté de la forme.

Pour créer la courbe sur la base il vous suffira de sélectionner l'outil Plume sur la barre d'outils, facilement reconnaissable grâce à une forme de plume. Sur le centre de la base du demi-cercle, utilisez l'outil Plume pour créer un point comme le montre l'image ci-dessous :

Image non disponible



Une fois le point mis, on va pouvoir le déplacer grâce à l'outil "Sélection directe" sous la forme de flèche blanche dans la barre d'outils.

À noter, il existe une différence entre la flèche noire et la flèche blanche. La flèche noire permet simplement de sélectionner l'objet ou le groupe d'objets et cela entièrement. La flèche blanche est plus précise au niveau de la sélection, car elle permet de sélectionner un point, une ligne, un maillage et cela directement sans réaliser des opérations sur l'objet.

Déplacez maintenant le point vers le bas pour que la base soit sous la forme d'un triangle, comme le montre l'image qui suit :

Image non disponible



À ce stade, on n'a pas encore la forme voulue même si on s'en rapproche. Pour finir cette partie, il faut arrondir l'angle que forme le point. Pour cela, on va utiliser l'outil "Conversion de point directeur" qui se trouve dans la barre d'outils "Plume" (comme on l'a vu, certains outils peuvent en cacher d'autres). Pour les afficher, il suffit simplement de laisser enfoncer le clic dessus pour pouvoir voir les outils disponibles. Cet outil ressemble à deux traits formant un angle :

Image non disponible



Une fois sélectionné, cliquez sur le point que l'on a créé, et tout en laissant appuyer sur le bouton gauche de la souris, glissez la souris vers la droite jusqu'à ce que la base forme un demi-cercle, comme le montre l'image ci-dessous :

Image non disponible



Ce qui nous donne au final une fois toutes les formes désélectionnées :

Image non disponible



On voit déjà bien la forme finale du reflet.

II-D-2-b. Création d'un masque d'opacité

Maintenant qu'on a la forme du reflet, on va travailler sur la transparence de ce dernier afin de le rendre plus réaliste. Pour faire cela, Illustrator a besoin de créer un masque d'opacité. Ce masque sera géré sur l'objet "reflet lointain".

Sur le calque "reflet lointain", créez un rectangle qui englobe la forme du reflet comme le montre l'image ci-dessous :

Image non disponible



Ensuite, on va simplement supprimer le contour du rectangle en mettant la couleur de ce dernier (fenêtre aspect à droite) sur la forme barrée rouge comme le montre l'image ci-dessous.

Image non disponible



Maintenant, il faut activer le mode dégradé. Cette option se trouve en bas à gauche de l'interface.

Image non disponible



Ce qui nous donne :

Image non disponible



Illustrator met un dégradé par défaut, à savoir un dégradé horizontal du blanc vers le noir. Il se peut que cela soit différent chez vous si vous avez déjà utilisé cette fonctionnalité auparavant.

Par contre, le sens du dégradé ne marchera pas dans notre cas de figure. En effet, pour faire notre reflet il nous faut un dégradé de type vertical avec la couleur blanche en haut. Pour le faire, il suffira de sélectionner l'outil de dégradé dans la barre d'outils (facilement reconnaissable) et tracer un trait vertical vers le bas sur le rectangle.

Image non disponible



Créons maintenant le masque d'opacité en sélectionnant les 2 sous-calques du calque maître "reflets lointain".

Image non disponible

Astuce : pour sélectionner les 2 sous-calques en même temps, il faut appuyer sur la touche shift et cliquer avec la souris sur les 2 cercles à droite dans la fenêtre Calques.



Ensuite, il faut choisir la fenêtre transparence à droite d'Illustrator. Pour finir cliquez sur le menu à droite.

Image non disponible



Et choisissez "Créer un masque d'opacité". On obtient notre final : le reflet.

Image non disponible

II-D-3. Création d'un reflet proche

Le principe de création pour la lumière proche est identique à la méthode que l'on a vue précédemment. Donc, il est inutile de tout remettre sur le tas. À l'exception que le reflet cette fois-ci ne fait plus le demi-cercle, mais juste une forme ovale au centre du cercle en haut comme le montre l'image ci-dessous.

Image non disponible

II-E. Démonstration en vidéo du reflet

Si vous n'avez pas tout suivi, on va le refaire en mode vidéo. Il se peut que la vidéo ne suive pas le tuto mais dans l'ensemble elle sera assez claire pour venir au même but.

III. Deuxième jet : le bouton

La technique de création du bouton reprend le même principe que pour la bille à quelques détails près. Pour éviter justement de tout répéter, on va juste montrer la création du bouton à l'aide d'un screencast, qui sera plus explicite et moins répétitif.

IV. Remerciements

Je tiens à remercier mlny84 et Rodrigue Hunel pour la relecture et leur patience pour cet article.